Tony Reeves

Medically Reviewed By

Piet Hellemans, DVM
Veterinarian & Veterinary Consultant

Contrairement à ce que l’on peut croire, les chats ne sont pas nécessairement solitaires. Un chat peut nouer des liens forts avec d’autres animaux ou avec des humains. L’on sait que les chiens sont très anxieux à l’idée d’une séparation avec leur propriétaire, mais les chats peuvent également en souffrir, notamment lorsqu’ils sont séparés de personnes ou d’animaux auxquels ils sont profondément attachés. L’angoisse d’une séparation peut être modérée ou aiguë. Le comportement de votre chat change et vous devriez être en mesure de repérer les premiers signes pour l’aider le plus rapidement possible. 

10 signes d’une crainte de séparation chez le chat

Les premiers signes sont assez discrets, ils ne sont donc généralement pas faciles à remarquer. Chaque chat peut manifester son anxiété différemment, en fonction de sa personnalité. Ils peuvent devenir agressifs, possessifs ou excessivement affectueux lorsque leur proche n’est pas là ou lorsqu’ils quittent la maison.

Par ailleurs, voici dix signes pouvant indiquer que votre chat souffre d’anxiété liée à la crainte d’une séparation :

  1. Il fait ses besoins en dehors du bac à litière : la plupart des chats urinent ou défèquent en dehors de leur bac à litière lorsqu’ils se sentent seuls ou séparés de leur personne préférée. Une étude a montré que plus de la moitié des chats urinent dans le lit de leur propriétaire lorsqu’ils souffrent d’une séparation.
  2. Toilette fréquente : votre chat passe un temps excessif à se toiletter. Vous le voyez obsédé par le fait de se lécher. Ce n’est pas un signe normal et il est préférable de consulter un vétérinaire lorsque vous constatez ce changement de comportement. Le toilettage commencera discrètement, mais progressera s’il n’est pas contrôlé.
  3. Comportement mesquin et destructif : votre chat devient destructeur envers vous, et envers son environnement lorsque vous n’êtes pas à la maison. Même s’il a été éduqué, il peut griffer les encadrements des fenêtres et des portes, ou renverser des objets. Les comportements destructeurs sont plus fréquents chez les mâles que chez les femelles.
  4. Vocalisation excessive : ses miaulements, ses pleurs ou ses gémissements sont plus forts et persistants. Ils apparaissent généralement juste après le départ du propriétaire. Toutefois, ne partez pas du principe qu’une vocalisation excessive est une angoisse de séparation. Assurez-vous d’abord d’exclure tout autre problème médical ou pratique.
  5. Vomissements : un toilettage excessif amènera votre chat à vomir des boules de poils plus souvent que d’habitude. Il est également possible qu’il vomisse de la nourriture pendant votre absence en raison de son anxiété.
  6. Attachement excessif : votre animal est excessivement attaché à vous ou à la personne qui s’en occupe. Il vous suit d’une pièce à l’autre et veut toujours un contact permanent lorsque vous êtes près de lui. Cela continuera jusqu’à ce que vous trouviez un moyen de contrôler son anxiété de séparation.
  7. Manque d’appétit : cela peut indiquer d’autres problèmes de santé, mais c’est aussi l’un des symptômes liés à l’anxiété de séparation chez le chat. Il commence à manger trop vite ou ne mange plus du tout. S’il ne mange pas assez, votre chat pourrait avoir des problèmes de santé.
  8. Excitation excessive à votre retour : votre chat manifeste une joie excessive chaque fois que vous rentrez à la maison.
  9. Tentatives de fuite : si votre chat est un chat d’intérieur, vous remarquez qu’il essaie de s’échapper ou de sortir chaque fois que vous quittez la maison.
  10. Agressivité envers les autres personnes : l’agression se produit lorsqu’une autre personne essaie de le caresser ou de le toucher. S’il s’agit d’un chat habituellement amical, ce sera un fort signe d’alerte.

Que faire si votre chat souffre d’anxiété de séparation ?

Nous vous proposons quelques conseils pour soulager l’anxiété de votre chat.

Ne faites pas de la rentrée ou du retour à la maison un drame.

Restez calme lorsque vous rentrez ou quittez la maison. Si votre chat a des problèmes liés à la séparation, il aura tendance à devenir plus anxieux lorsqu’il verra certains objets ou actions qui indiquent votre départ. Rassemblez vos clés discrètement et soyez subtil avec vos habitudes de sortie. À votre retour, si vous remarquez qu’il essaie d’attirer l’attention, ne jouez pas le jeu.

Au lieu de les attraper et les soulever lorsqu’ils vous accueillent de manière exagérée, attendez qu’ils se calment. Cette attitude vous aidera à long terme.

Nordic Oil
Play. Relax. Repeat.

Say Hello to NatuPet

Your pet can too benefit from CBD. Because feeling good is not just for humans anymore.

82787C01-82C1-48EF-8A46-BFB0759ED992 A N O R D I C O I L C O M P A N Y

Proposez-leur des activités de loisirs

Trouvez des moyens de distraire la vie et l’environnement de votre chat lorsque vous partez. Envisagez de laisser un tas de jouets ou de friandises dans la maison pour que l’animal puisse s’occuper. Aménagez la maison pour qu’il se sente moins seul, avec un arbre à chat près des fenêtres par exemple. Les oiseaux captent leur attention pendant des heures, même si cela peut leur donner envie de sortir. Vous pouvez également laisser la télévision allumée ou mettre une douce musique pour chats.

Respectez une routine

Une routine constante est essentielle pour un animal de compagnie souffrant de troubles anxieux. Si vous le pouvez, sortez et revenez tous les jours à la même heure.Toutefois, cela peut être assez difficile, surtout si votre travail est imprévisible. Lorsque vous êtes à la maison, prévoyez des moments de jeu et faites beaucoup de câlins.

Le contact avec d’autres personnes

Si votre chat n’est habitué qu’à être près de vous, il sera difficile d’éviter l’anxiété de séparation. Lorsque vos amis viennent chez vous, autorisez-les à nourrir votre chat ou à jouer un moment avec lui. Cela peut prendre un certain temps avant que l’animal ne s’approche, mais cela en vaut la peine. Un chat qui est habitué au monde est généralement moins anxieux. Il est également plus susceptible d’accepter d’autres personnes.

Essayez les suppléments naturels pour la détente

Une autre manière de soulager l’anxiété de votre chat pourrait être de lui donner des huiles calmantes. Attention, consultez un vétérinaire avant d’en donner à votre chat.

Conclusion

Lorsque vous commencez à remarquer ces signes d’angoisse de séparation, consultez d’abord un vétérinaire afin de vous assurer qu’il n’y a pas de problème médical. Une fois que vous êtes sûr que votre animal souffre des séparations, vous pouvez trouver des moyens de l’apaiser. Faites attention à l’environnement dans lequel vous le laissez et rendez-le aussi distrayant que possible pour votre chat. Les anxiolytiques ne devraient être utilisés qu’en dernier recours, car une bonne éducation est le meilleur moyen de prévenir ce genre de problème.

Author

David est notre spécialiste des produits au CBD pour vos fidèles compagnons. Les animaux ont souvent besoin d'une attention et de soins particuliers. David est un fin connaisseur dans le domaine, mais il est aussi expert en CBD de manière globale et saura répondre à toutes vos questions avec grand plaisir

Write A Comment